"J'ai choisi de vivre heureux parce que c'est bon pour la santé."

Voltaire



28 octobre 2008

Champions

Même si dans le sport, un champion est une personne dotée de moyens physiques exceptionnels, il est avant tout un être humain.

Souvent sollicité et pas toujours accessible (du fait d'un agenda bien rempli), son statut se rapproche de celui de héros lorsqu'il accepte de participer à une épreuve populaire en côtoyant ceux qu'il fait rêver tout au long de la saison.

Et si en plus, c'est fait avec humour, que vouloir dire de plus...

Thibaut en position "recherche de vitesse" c'est beau...

Avec les minimes

Et même certains ont eu les honneurs de la presse...
Merci encore à tous les champions, petits et très grands!

P.S.: et merci à Thierry pour les photos, il n'a pas été vache sur ce coup...

25 octobre 2008

Allo, Ween? Ici Trouille!

A quelques jours d'Halloween, je pense avoir retrouvé un de ces jardins où certains athlètes de haut niveau ont tendance à faire leurs besoins trop souvent...

Hormis ça, je n'ai pas à juger ce "carnaval d'automne" et j'avoue même que voir défiler les gamins du quartier m'amuse assez. Parfois, je leur fais peur en ouvrant très vite la porte et en criant (mais bon, c'est le jeu aussi...). Ou bien, lorsqu'ils me sollicitent pour obtenir des bonbons avant de me jeter un sort, je leur réponds que je préfère un sort!

En fait, je crois que c'est de la jalousie car moi aussi j'aurais bien aimé me déguiser pour ça.
J'ai essayé une fois en me déguisant en cycliste mais il faut avouer que ça faisait quand même plus rire que peur...

Alors tant pis, on continue comme ça et vous, les monstres, fantômes et autres sorcières, venez quand vous voulez, je vous attends vendredi...

Pour voir l'excellente version canadienne des Têtes à Claques et de l'Halloween cliquez ici

13 octobre 2008

"Roc" around the clock!

Mon pèlerinage annuel vers le Roc d'Azur a eu lieu ce week end.
Cette fois-ci, l'effectif était réduit puisque nous n'étions que deux: Florent et moi même. Je récupérais donc Florent à Sète (tant qu'il y est...) et direction Fréjus.
Couchés tard et levés tôt, histoire de profiter au maximum de cette escapade varoise. Départ donc en VTT le samedi matin
avant l'aube pour un lever de soleil sur la mer, en direct du Massif des Maures. Les ombres sont encore longues à cette heure-ci...

L'avantage, c'est qu'il n'y a personne et que l'on profite un maximum du paysage... Nous avons opté pour le circuit "officiel" de la course du lendemain et c'est plutôt sauvage. Un vrai régal. Et puis, une fois encore mais on ne s'en lasse pas, petit passage par le Chemin des Douaniers de St Aygulf. Ça donne envie, non?
A la suite de ça, il faut quand même prévoir passer par le salon. On y voit de belles choses (je mets un Look pour faire plaisir à Coyote et ça lui rappellera ces moments intimes avec Miguel...):
Moi, personnellement, je retiens un nouveau modèle, fabuleux, à peine plus lourd que moi mais surtout, increvable!
Oui, je sais, je n'ai pas le casque...

C'est aussi l'occasion pour certain(e)s de compléter leur collection d'autocollants...
Quelque soit l'heure du jour ou de la nuit, on croise même de grands champions...





Séance autographes pour "notre" Jean Chris national...




Séance apéro
(il faut un temps pour tout)



Une certaine morale m'interdit de publier ici les photos prises plus tard dans la nuit. avec les gens du Village (une des boites du coin), les Village People donc... Je ne laisse que celle-ci avec Estelle, Jérôme et Florent.

Le Roc, c'est comme ça: plein de vélos, plein de copains et plein de souvenirs.
Allez y au moins une fois, vous comprendrez...

08 octobre 2008

Fronton, un an après...

Ce dimanche, c'était le Championnat Midi Pyrénées CLM individuel.
A ce même endroit où, l'année dernière j'avais dit stop à la compétition. Je pensais avoir un petit pincement au cœur en arrivant sur place mais non. Rien. Contrairement à ce que peuvent penser certains, je m'y suis très vite habitué. Pourtant, une autre émotion se fait sentir.
"Mon" Magoo d'amour est au départ. En plus d'y être avec mon vélo "officiel" (interdit l'année dernière mais à nouveau autorisé cette année grâce à Giant qui a fait la même chose pour son guidon. Allez comprendre...), il traîne aussi une bronchite depuis le début de la semaine! C'est malin!
Bien sûr, il n'est pas seul du club à courir mais le problème c'est qu'ils sont trop nombreux et je ne pouvais pas suivre tout le monde. Je suivais donc Christian, Arthur et Clément S. et abandonne "lâchement" Clément A., les 2 Philippe, Jacques, Michel, Eric et Arnaud qui portera les couleurs de St Alban en 2009.




Eric, pour la tenue, on en reparlera au moment des cautions...






"Directeur Sportif", c'est aussi un métier difficile à assumer. Il faut faire un "tableau de marche" avec les temps de passage sans trop se tromper, rectifier le tir tout au long de la course et en plus, prodiguer les encouragements "qui vont bien" grâce au haut parleur placé sur la voiture. Et franchement, si c'est facile au niveau des muscles, côté stress c'est chaud.



Vu de l'intérieur





La déception de la 2ème place (à 5 petites secondes...) pour mon poulain (ou ma mule?) sera compensée par la belle 3ème place d'Eric. Encore 2 gars du club sur le podium, c'est trop cool.


Une fois le podium fini, j'ai repris possession de mon "outil" et l'ai adapté à mes nouvelles ambitions vélocypédiques...







De toute façon, c'est amovible et la relève n'est pas très loin derrière...





Merci à tous et vivement l'année prochaine!
Je crois que Fronton et moi, c'est pour la vie...