"J'ai choisi de vivre heureux parce que c'est bon pour la santé."

Voltaire



29 décembre 2010

De la chaîne à la courroie...

Pourquoi? Parce que!

Ça faisait longtemps que ça me travaillait (et encore, s'il n'y avait que ça...) et récemment, en en voyant un de près, j'ai craqué. Et plutôt que d'en acheter un tout prêt (commence à manquer de place...), j'ai pensé modifier le petit dernier... Parce qu'en fait, pour mettre une courroie, il faut que le cadre soit "ouvert"; avec une chaine, c'est facile, ça se démonte...
Alors évidemment, au début, ça fait peur mais bon, qui ne "tente rien n'a rien".
J'ai choisi le jour de Noël pour le faire. Ayant mis la voiture au fossé le matin ("Noël en Aveyron, capot dans les buissons"), j'ai pensé que ce jour devait être mémorable jusqu'au bout.
Juste après le repas officiel (on ne peut pas scier délibérément un cadre à jeun), je me suis lancé.
Voici donc la modification en 3 photos:

Avant...
Pendant...
Après...

Voilà, c'est fait! Il reste encore quelques finitions à apporter mais l'idée générale est là.

Plus silencieux... plus propre... différent en fait.
Avec cet avantage non négligeable: pouvoir dormir avec, sans salir les draps!

21 décembre 2010

113

113 jours!
La barre a été placée très haute cette fois-ci. Il s'agit certainement d'un record historique qui aurait sa place dans le Guiness Book.
En effet, le 30 août, mon collègue Paul était le 30000ème visiteur sur ce blog et remportait le, Ô combien convoité, pot de Nutella.
Joueur, j'annonçais que je doublais la mise si le pot n'était pas ouvert avant l'Hiver (aujourd'hui, donc)...
Et bien c'est chose faite depuis ce matin!
Et pendant ces 113 jours, le pot de Nutella était resté devant lui, sur son bureau! Franchement, si ce n'est pas un exploit, je me demande dans quelle catégorie on joue. Certes, il a du se battre bec et ongles pour que le pot ne finisse pas dans des mains "mal" intentionnées mais il a réussi.
Alors, bravo à lui!

Entre nous, je suis sûr qu'avec des crêpes, ça doit le faire...

Et de toute façon, ça n'arrivera pas à la Chandeleur...
En tout cas, je ne prends pas le risque; Paul est trop fort.