"J'ai choisi de vivre heureux parce que c'est bon pour la santé."

Voltaire



30 avril 2012

Traversée des Pyrénées à vélo

Même si mon premier objectif de la saison n'est pas encore passé, il est déjà temps de penser au suivant.

Ce n'est pas forcément un secret, puisque j'en avais déjà parlé l'année dernière, à l'issue de mon "coast to coast" entre la Dune du Pilat et Narbonne-Plage. Quand on pédale, on a le temps de penser...

Mais les mois passant, ce projet, pas forcément plus dingue que les précédents (2009 ou 2010), a eu le temps de mûrir. Il aurait donc lieu du samedi 28 juillet au vendredi 03 août 2012.


A raison d'une centaine de kilomètres par jour et de 3 cols en moyenne, cette expédition ferait environ 650km pour un peu plus de 16000m positifs.
L'idéal étant de partir assez tôt le matin de manière à arriver pour l'apéro et se laisser l'après-midi pour rouler profiter un peu des villages et des villes bordant le parcours de ce périple proche des cimes pyrénéennes.


Pas spécialement extrême dans sa réalisation, je pense qu'il y a vraiment moyen de prendre un plaisir fou. 
Évidemment, plus on est de fous... Alors, d'ores et déjà, les invitations sont lancées. Selon le nombre, il faudra s'organiser d'un point de vue logistique mais qu'importe; quand on a envie, tout est relativement plus simple.

Pour les branchés des réseaux sociaux, sachez qu'il existe déjà un groupe Facebook (Traversée des Pyrénées) ouverts à toutes et tous. Vous pouvez vous y inscrire et pourquoi pas, m'accompagner dans cette quête du plaisir à vélo.
Une, deux ou toutes les étapes, vous êtes tous les bienvenus.

A ce jour, Guillaume a déjà basculé du côté non-obscur de la Force et prend ses dispositions pour être du voyage.

P.S.: Jean-Noël du Bouticycle Perpignan a promis l'apéro sur la plage de Collioure. :-)
P.S.2: ma maman s'est proposée pour amener une Teurgoule (par contre, maman, tu te débrouilles avec les torrents pyrénéens car perso, je ne lave pas le plat !).

29 avril 2012

Le petit dernier

Mon vélo "utilitaire/hiver/pluie/nuit/sacoches/garde-boue/..." était déjà un Cannondale mais cette fois-ci, c'est du vélo "officiel" dont il s'agit. 


Et quand on dit "électrique", on pense plus souvent au moteur électrique de Cancellara que l'on n'a jamais vu, plutôt que des systèmes de changement de vitesses. Et pourtant...


Voilà, maintenant, vous êtes au courant. Moi aussi...

17 avril 2012

Randorallye de Nauviale, J - ...

Le compte à rebours est lancé (voir dans la colonne de droite).

J'ai beaucoup de chance cette année. L'an passé, le jeudi de l'Ascension était en juin et cette année, il est en mai. J'aurais eu à attendre moins longtemps pour retourner à la Randorallye de Nauviale.

Celles et ceux qui ont l'habitude de passer par ici, savent à quel point cette épreuve me tient à cœur (voir les billets des années précédentes...). Cette année encore, je ferai le déplacement. 
Plutôt que de m'étendre sur le sujet, je vous invite à lire l'édito du bulletin d'inscription. Je ne me suis peut être pas régalé autant qu'au ravitaillement des crêpes, mais l'écrire m'a fait plaisir. C'est toujours facile d'écrire et de décrire les choses que l'on aime...

 

"Comment ? Vous n’êtes jamais venu à la Randorallye de Nauviale ?

C’est que vous faites sans doute partie de celles et ceux qui ne connaissent pas encore cet évènement sportif incontournable.
Et pourtant, tout est mis en œuvre pour vous inciter à devenir accro.
Dès le samedi matin, ce ne sont pas moins de 5 randos VTT qui vous sont proposées. De 15 à 80 km, vous êtes obligés de trouver celle qui vous convient le mieux.
Lorsque vous arriverez à Nauviale, cet écrin bordé de terre rouge et traversé par le Dourdou, vous serez tout d’abord surpris par la ruche incessante des bénévoles qui vous attendent les bras ouverts. Café, viennoiseries, vous êtes déjà sûrs de ne pas vous attaquer aux parcours le ventre vide.
Et puis même ; si vous deviez prendre le risque d’une hypoglycémie précoce, sachez qu’elle ne durerait pas bien longtemps. En effet, vous trouverez un ravitaillement tous les 5km en moyenne ! Et ce, quelque soit la distance !
Pour exemple, 8 ravitaillements vous attendront sur la boucle de 40km. Allez, avouez ! Déjà, ça vous fait envie…


Et si encore vous hésitiez, comment pourriez-vous résister à ces ravitaillements plus gourmands les uns que les autres ?
Saucisse, pâté, Roquefort au miel, grillades, etc… puis fouace, moult gâteaux divers et variés, chocolat et si jamais, au grand jamais, vous restiez sur votre faim (un comble quand même), le dernier ravitaillement est fait pour vous… Vous sentirez le parfum des crêpes faites avec amour, depuis le haut des collines environnantes. La légende locale dit même que certains habitués les sentent d’une année sur l’autre ! Elles vous attendront, prêtes à être garnies de chocolat fondant ou encore, de confitures faites maison.


Et bien évidemment, afin d’éviter toute déshydratation, ces ravitaillements (ou buffets, c’est selon) vous offriront également de goûter aux vins locaux (à consommer avec modération). Vous pensez bien que toutes les vignes que vous apercevrez tout autour de vous, ne servent pas qu’à faire joli ; même si, c’est vrai, ça y contribue.


Et le VTT dans tout ça ? Ne vous inquiétez pas, il y a tout ce qu’il faut pour vous faire plaisir. Des parcours variés, sportifs, de nombreux « mono-trace », enchaînent les montées et les descentes, au gré du généreux relief aveyronnais, chacun y trouve son compte. Forcément. De plus, les paysages sont magnifiques, verdoyants et les groupes de musiciens que vous trouverez tout au long des parcours, rajouteront du charme à votre périple.


Au retour, les postes de nettoyage vous permettront de débarrasser votre monture, s’il était besoin, de quelques stigmates ramenés de la rando.
Ensuite, vous pourrez vous joindre à la grande famille de la Randorallye qui se retrouve pour la Pasta-Party dont les échos résonnent tard dans la nuit… Là aussi, on sait s’amuser.
Le lendemain matin, ce sera au tour du Trail (course à pied) de prendre place. Avec 15km et 3 ravitaillements, les plus sportifs pourront se tester en vue des prochains objectifs de leur calendrier.


L’après midi, le même parcours (renouvelé chaque année) servira aux marcheurs. Avec un concept identique aux randos VTT de la veille, c’est la bonne humeur, la convivialité et la gastronomie qui seront de mise.

Et comme à Nauviale, les organisateurs n’oublient personne, ce sont les jeunes vététistes qui ferment le bal avec la Randokid.
Cette Randokid est composée de 2 épreuves distinctes : une partie XCountry suivit d’ un Slalom sur un profil descendant.
Alors, pourquoi résister ?
Comme les 1400 participants en 2010 ou, malgré une météo plus que capricieuse, les 1100 qui ont fait le déplacement en 2011, réservez d’ores et déjà votre week end de l’Ascension (19 & 20 mai 2012).
Venez comme bon vous semble, déguisés ou non, en famille, entre amis, mais venez ! Ne ratez pas cette épreuve unique dans le calendrier.
Et vous verrez, comme tous ceux qui ont déjà fait le déplacement au moins une fois, vous répéterez à qui veut l’entendre : « Nauviale un jour, Nauviale toujours !" 



Le programme, c'est ici.
Les inscriptions, c'est par !
Voilà, vous êtes prévenus. Une fois encore, les absents auront tort...
 

05 avril 2012

"Pâques" je le vaux bien...

Et pourquoi devrait-on se contenter de lapins, d’œufs ou autres cloches (toi-même!) à Pâques?

Grâce à Thomas, preuve en est que l'on peut fondre de plaisir sur un tout autre sujet.


PS: même si on est sûr de ne pas avoir d'hypoglycémie, ça ne va pas être facile de rouler cet été...