"J'ai choisi de vivre heureux parce que c'est bon pour la santé."

Voltaire



18 février 2013

Une hirondelle ne fait pas le printemps.

Deux non plus, d'ailleurs; et pourtant...

Vu il y a plus de 6 mois sur internet (sur Tumblr, pour ne pas le citer), j'étais tombé amoureux de ce porte-bidon. Du coup, j'ai cherché partout. 

Distribué aux États-Unis, je n'ai trouvé que des revendeurs américains mais qui n'envoyaient pas en Europe. 
Après plusieurs mois de tractations, j'ai finalement trouvé un magasin en Grande-Bretagne qui voulait bien me l'envoyer mais qui n'en a eu qu'un en stock pendant 4 semaines... Et enfin, miracle, le stock est passé à deux exemplaires et j'ai enfin pu les commander la semaine dernière.

Alors, évidemment, c'est de l'alu et c'est certainement plus lourd que du carbone mais voilà, c'est comme ça; quand on aime, on ne compte pas. Et l'amour donnant des ailes...

Il ne m'en faut donc pas beaucoup plus pour croire que c'est le printemps avant l'heure et il me tarde déjà d'aller les promener dans la région.


04 février 2013

30 ans !

Et voilà, ma 30ème licence FFC vient d'arriver.
Pour l'occasion, j'ai ressorti la première (je vous fais grâce des 28 autres photos...), prise en 1984 au Guidon Sprint Primaubois, en cadet 1ère année.

30 ans de vélo, 30 ans de plaisir mais finalement, pas tout à fait 30 ans de passion car en fait, c'est venu au fur et à mesure de ma pratique. 
Mine de rien, avec un kilomètrage moyen aux alentours de 9000km, je ne dois pas être loin de 6 à 7 tours de la Terre !
Et j'espère bien ne pas être encore à la moitié même si je dois sérieusement (ce mot m'a toujours fait rire) m'en rapprocher...

C'est vrai que le format, la matière et la couleur ont changé, mais ce n'est pas tout. 
Ce qui a le plus changé, à part moi bien évidemment (vous remarquerez au passage qu'on ne met plus la photo d'identité tellement ça fait peur), c'est qu'en 2013, je ne suis plus affilié à un club. Je dépends toujours de Midi-Pyrénées mais je suis "indépendant". Cool.
Ça me permet ainsi de défendre les valeurs qui me semblent être les plus belles; même si j'en suis conscient, ce ne sont pas toujours les plus appréciées...

En attendant, je roule encore et toujours pour le plaisir (nous ne sommes plus tant que ça, à avoir été licenciés en 1984 et pouvant encore le dire).
Et entre nous, que vouloir de plus ?

Ce n'est pas tout, licence ou pas, il faut que je planche pour de bon sur mon défi 2013...