"J'ai choisi de vivre heureux parce que c'est bon pour la santé."

Voltaire



24 octobre 2007

Fin de saison...

A cette époque de l'année, certaines choses sont paradoxales. Par exemple, les jours raccourcissent et les ombres s'allongent! Alors, on profite des derniers rayons de soleil du soir avant le changement d'heure qui va nous plonger plus rapidement dans le noir...
Avec Magoo, c'est l'occasion d'une ultime sortie un soir de semaine avant la trève. On parle de choses et d'autres, de l'AG qui approche, des résultats du club, de Noël, on se refait le film de la saison et on lève les bras ensemble!

On lève les bras comme sur cette photo que l'on n'aura jamais ailleurs que dans notre tête. Cette photo à l'image de notre saison, celle de nos doublés:
1er et 2ème des Championnats Midi Pyrénées sur route, 1er et 2ème des Championnats Midi Pyrénées de CLM, 1er et 2ème du Trophée Midi Pyrénées sur route, entre autres...
On a presque tout gagné mais surtout, tout partagé (avec les copains du club et d'ailleurs) et quelque fut l'ordre, ça importait peu. Une saison entre potes comme on en rêvait, une saison comme je l'attendais depuis ma 2ème saison cadet qui avait été à cette image (les titres en moins...).

On finit dans la pénombre nos derniers kilomètres en commun au bord de ce canal qui ne nous reverra que courant décembre. Un ami du soir (espoir!) nous coupe la route et pour une fois, ce n'est pas un ragondin:



En cette fin de saison au bord du canal, il n'y a pas que le froid qui pique...

22 octobre 2007

Soleil et châtaignes...










La saison est idéale pour faire du VTT dans la Montagne Noire.
Le soleil est encore là, les arbres se parent des plus belles couleurs et faute de cèpes, on ramasse des châtaignes.
Seulement voilà, aussi belle soit la montagne, elle réserve parfois des surprises... Ainsi, samedi, alors que nous redescendions tranquillement par un petit sentier en pierre, Thibaut nous a gratifié d'un superbe soleil, suivi, peu de temps après (la gravité étant implacable pour le vététiste qui tente de lutter contre l'attraction terrestre) par une grosse châtaigne!
Comme ça, sans prévenir, dans un des ces chemins balisés qui inspirent la confiance, était tendue une clôture pour les animaux. Quasi invisible tant que l'on n'avait pas le nez dessus, on se demande parfois si les gens réfléchissent beaucoup. Ca les ferait chier de la signaler!


Enfin bon, le champion s'en sort avec (en plus de la tentative de "front flip" avortée par une réception pas très catholique...) une fracture de l'omoplate, une luxation de l'épaule droite ainsi que quelques points non comptabilisés par l'U.C.I.!




Bien plus agréable à l'atterissage selon ses dires, son 2ème vol de la journée s'est fait en hélico...



Soigne toi vite (avec un docteur à la maison, ça devrait aller...), on pense à toi!

P.S.: d'un autre côté, ça me laisse quelques semaines de plus pour rouler avec le vélo qu'il m'a prêté.

Non, celui sur lequel il pose pour la photo, ce n'est plus la peine d'y penser...


17 octobre 2007

Roc d'Azur 2007, un grand cru!

Alors voilà, comme chaque année à la même époque, c'est le Roc d'Azur. Mecque incontournable des amoureux des crampons mais aussi salon du cycle (route et VTT, entre autres), je fais le pélerinage avec le même bonheur depuis 2000.
Cette année, j'ai fait le voyage avec la Squadra Azzura (Alessandro et Dario), Jean Claude (mon fidèle partenaire de VTT depuis que je suis à Toulouse) et Eric (dit "Coyote").


Il ne s'agit pas d'un effet d'optique; mes équipiers ont le format "officiel" du vététiste mais en fait, il m'emmène juste pour que je mette les vélos sur la voiture! Pas bêtes!


Alors le Roc d'Azur, c'est ça: du soleil, du sable, des cailloux, la mer, tout est là pour le plaisir de faire du VTT... Et ça marche!


Jean Claude



Eric






Le 1er dossard d'Alex:
Très prometteur...








Et avec Papa à l'arrivée...
Encore tout stressé... le père!

Même la nuit, c'est joli...









Tout le monde disait:
"Qui c'est le gars en blanc à côté d'Eric?"



Bel athlète ;-) sur le Chemin des Douaniers en surplomb de la Grande Bleue!
(merci à Thibaut pour m'avoir prêté sa superbe monture Giant (Anthem série spéciale). Ben oui, je rappelle que la mienne est cassée!)



Et enfin, la cerise sur le gâteau, la victoire de Jean Christophe (Péraud) qui s'impose en costaud pour la 2ème fois (la 1ère, c'était en 2003). Bravo et merci! Quand je pense qu'il est venu voir le match (France - Angleterre, histoire de remuer le couteau dans la plaie) avec nous la veille sur le stand Giant et qu'on lui avait mis la pression en lui disant que toute la France comptait sur lui pour sauver le week end! Quel talent!









C'est beau...


Pour rentrer le dimanche après midi, on a parfois eu du mal à doubler certains véhicules mais bon... tant pis!

Allez, ciao Fréjus et à l'année prochaine!
D'ailleurs, on a déjà les dates...



08 octobre 2007

Interruption momentanée des images!

Bon désolé pour ce manque de news depuis 15 jours mais l'actualité du club ne m'a pas laissé beaucoup de temps libre. J'ai annoncé que j'arrêtais de courir et depuis, je cours partout et dans tous les sens! Vivement les vacances!
Alors voilà, la course du Bergeron est passée, la visite à Sport 2000 des Jaja brothers et le Gentlemen aussi et en quelques images choisies, je vais essayer de me faire pardonner cet "abandon de poste"...

LE BERGERON:

Magoo ouvre la route avec la 406! Il faut faire attention quand il est au volant, c'est un malade! Il faut rentrer les enfants, attacher les chiens, ranger les vieux car il serait capable de tout écraser...
Comme en vélo en fait!


Bon, celle là, elle est pathétique! Avant le départ, Florent casse sa cale de chaussure et Clément chute dès le 1er tour en montant sur un "haricot" (pas magique celui là mais Clément est quand même monté très haut!)! Sans déconner, on vous a montré pourtant comment il fallait faire pour gagner des courses! Fallait prendre des notes, ne comptez plus sur moi ;-)


Le midi, c'est cool car c'est pique nique. Vincent a tout prévu pour la collation mais visiblement, son gobelet a des trous et il s'est taché avec de l'Overstims aux fruits rouges...



Pour être sûr de ne pas se faire piquer le compte tours, on le met sous haute surveillance!




JAJA BROTHERS CHEZ SPORT 2000:
Samedi, petits et grands du SAO se sont retrouvés chez Sport 2000 pour voir de près les légendes du coin et notamment le Jaja 1er!
Toujours gentils et dispos, tout le monde s'est régalé.
Ils ne sont pas venus au Gentlemen car pris ailleurs (pour la moitié de ce qu'on leur a donné, j'y serais aussi allé ;-) ), tant pis pour eux! On a quand même fait la photo pour le bonheur de tous...

LE GENTLEMEN:
Un grand moment de détente malgré le chrono.
Mon objectif ce jour là, c'est que tout le monde y trouve son compte. Les compétiteurs ont un chrono à battre, les petits peuvent courir ensemble et surtout, tout le monde repart avec un lot (merci donc aux sponsors, soit dit en passant)!
Le plus difficile sur un circuit aussi "long" (par son nombre de carrefours à garder), étant de trouver suffisamment d'âmes charitables pour que la course ait lieu. Cette année, ça allait mais c'est dommage d'être obligé de pleurer pour avoir un minimum de main d'oeuvre. Merci donc à ceux qui sont venus garder les carrefours, à ceux qui sont venus courir mais surtout à tout ceux qui reviendront (plus nombreux j'espère) l'année prochaine...


Pas facile un mariage la "veille"...
Tu t'es vu quand t'as bu?

Merci quand même de t'être relevé le temps de la course...



Certains usaient même de subtiles stratagèmes pour voler une bise à l'organisateur...
Quel talent!





Papa et Kévin étaient venus d'Aveyron pour leur course annuelle...




D'autres étaient venus d'encore plus loin pour filer un coup de main! Par contre, chez les Dengreville, on ne rigole pas quand on organise...



Bon allez, le week end prochain, c'est le Pélerinage au Roc d'Azur et comme l'année dernière, vous aurez droit à un petit reportage...