"J'ai choisi de vivre heureux parce que c'est bon pour la santé."

Voltaire



29 juin 2008

Un bien beau Champion de France

Une victoire dans un Championnat de France, ça fait toujours quelque chose. D'autant plus quand il s'agit de quelqu'un que l'on aime bien.
Jean Christophe Péraud l'a fait, hier, et avec la manière. Je ne vais pas épiloguer longtemps dessus car Cyclismag a dépeint, lors de son interview à chaud, une image réaliste de ce garçon aussi discret que gentil et doué (lire ici).
On le connait avant tout sous son maillot Orbea aux côtés de Julien Absalon en VTT mais sur la route, c'est sous le maillot du Creusot (car il travaille aux célèbres Forges avec des horaires aménagés) qu'il court quand son calendrier VTT a des "trous".
Il fait partie de ces sportifs que j'admire car avec une idéologie aux antipodes de ce que l'on peut trouver à un certain niveau, il arrive quand même à gagner de belles choses. La preuve.
J'avais versé une première larme lorsqu'il avait remporté le Roc d'Azur en 2003. Il avait fait le doublé l'an dernier. Dans ses objectifs principaux de 2008, il y avait tout ce qui pouvait l'amener faire du VTT aux J.O. de Pékin. Et ça, c'était fait. Il venait de remporter les titres de Champion d'Europe et Champion du Monde de relais par équipe en VTT (oui, quand même...).
On dit qu'un vététiste doit faire de la route pour progresser. Avec ce qu'il a fait là, ça démontre bien son niveau.
Hier, il est allé sans pression à ce Championnat de France Amateurs, parce que ce n'était pas trop loin de chez lui!
Pour cette éthique que peu de champions défendent, il prouve une fois encore que le travail porte toujours ses fruits. Moins souvent peut être mais n'ont-ils pas tellement plus de valeur?

Alors BRAVO, MERCI et RESPECT MONSIEUR Jean Chris.

P.S.: tu fais pareil à Pékin et on ne dira rien...


Je sais aussi que le Stade Toulousain est Champion de France (bravo à eux!) mais je pense que les médias feront des choix quant aux reportages sportifs du week end...

23 juin 2008

Garçon! La même chose!... ou presque.

Ben voilà, suffit de demander pour que MONSIEUR Cancellara remette ça à l'occasion de la dernière étape du Tour de Suisse!

Et pour ceux qui ne s'en rappelleraient pas, je vous propose de voir également ce qu'il avait fait lors de l'arrivée du Tour de France à Compiègne en 2007 alors qu'il était maillot jaune...

VOIR

Il n'y a pas grand chose à rajouter...

Si, à la limite: Merci!



Superfabian


21 juin 2008

Du beau, du très beau...

Voici Fabian Cancellara (quadruple Champion du Monde de CLM, entre autres...), vainqueur de Milan - San Remo cette année où il s'était échappé seul à 1,5km de l'arrivée et avait résisté au retour des poursuivants. Une "bête" à rouler en quelque sorte...
Je vous avais déjà parlé de lui il y a quelques temps (voir ici) car ce type de coureur m'a toujours plu.
Hier, au Tour de Suisse, il a réalisé un exploit, un "truc" comme on dit dans le jargon cycliste.
La vidéo parle d'elle même, même si la qualité n'est pas exceptionnelle...
J'en ai eu la chair de poule car ça faisait bien longtemps qu'on avait eu droit à ce genre d'images...

Pour la 1ère partie de la vidéo, cliquez ici
Pour la 2ème partie, cliquez ici

Vous, c'est comme vous voulez mais moi, je la regarde en boucle depuis hier...

P.S.: ah au fait, le secret de la préparation de Cancellara, c'est la Power Plate! voir

20 juin 2008

And the winner is...

Bon et bien voilà, c'est fait, le 10000ème visiteur est passé à 21h25!
Alors je sais que certain(e)s diront: "ce n'est pas juste, je n'étais pas là" ou bien "je sors de la piscine et c'était presque aussi bon qu'un pot de Nutella (menteuse!)" ou encore ont préféré regarder le foot à la télé (ah bon, y en avait?) ou Thalassa (fallait l'enregistrer!) mais un concours, c'est comme ça.
A mon avis, il y a quand même eu de la touche F5 persécutée car 400 visites en 5 jours, ça fait beaucoup comparées aux 10 habituelles...
Donc l'heureux gagnant est... mon frère Pascal (certainement pour faire de la pub à son blog créé cet après midi et que vous pouvez visiter dès maintenant en cliquant ici)!
L'ADSL venant juste d'arriver en Aveyron (les pauvres, ils en sont encore à s'émerveiller de l'électricité...), il en a profité.
Félicitations à lui donc, merci à tous et revenez nombreux pour le prochain concours...

Voici quand même la preuve pour faire taire les jaloux*...

* Jaloux comme des pieds évidemment... En effet, ne dit-on pas des pièges à loup?

15 juin 2008

Concours Nutella

Déjà, rien qu'au titre, certains salivent et ils ont bien raison.
A l'approche du 10000ème visiteur sur ce blog, je lance un concours. Le 10000ème à venir visiter ces pages gagnera et recevra un pot de Nutella de 400g :-p

Tentant, non?

Bon seulement, je vous connais petits malins que vous êtes car vous vous dites:" trop facile, un coup de Paint Shop Pro (ou autre) et le tour est joué!"
Tatata, pas si simple que ça.

Pour que le bulletin de participation soit validé, je demanderai à cette chanceuse personne de faire et de m'envoyer par mail (adresse dans la colonne de droite), une "impression écran" sous ce format:

Tout le monde n'étant pas Bill Gates, voici comment procéder:
- vous venez sur ce blog! Oui je sais, ça parait évident mais bon...
- vous êtes la 10000ème personne (c'est aussi le minimum)
- vous double-cliquez sur la pendule en bas à droite de votre écran (tout le monde l'a)
- vous déplacez l'horloge analogique qui vient d'apparaître, près du compteur de visites.
- vous faites une "Impression écran" en appuyant sur la touche "Impr écran / Syst" qui se trouve dans la partie supérieure droite de votre clavier
- vous ouvrez un logiciel type word si vous n'avez pas de logiciel photo
- vous faites "Ctrl + V" ou "édition - coller"
- vous enregistrez ce fichier quelque part où vous saurez le retrouver...
- vous me l'envoyez par mail

Je sais que plein de petits malins vont essayer de truander mais pas de souci, je veille et je trancherai les litiges s'il devait y en avoir. Il ne faudrait pas qu'en sanction, le tricheur soit tenu de m'envoyer mon poids en Nutella... Il y aurait déjà de quoi acheter une belle paire de roues...

Alors bonne chance à toutes et à tous et l'avantage, c'est que l'on n'a pas besoin d'être le meilleur pour gagner donc pas de jaloux.


12 juin 2008

Time 2, le retour...

Enfin! Il est revenu. Non sans mal. Après de nombreuses semaines et de moult réclamations, il est de retour. Sur le coup, je dois reconnaitre que la société Time a été royale. Au départ, ils devaient le réparer et finalement, ils l'ont changé! Et bien soit, je ne vais pas m'en plaindre. Le seul détail qui me gène aujourd'hui, c'est qu'il me faut attendre encore 15 jours (minimum) avant de pouvoir "jouer" avec...
En attendant, je le touche à chaque fois que je passe à côté. Désolé, c'est plus fort que moi... Ça me semble moins grave que la cigarette, non?


08 juin 2008

Dites moi pas que c'est pas vrai!!!

Vendredi midi, une envie soudaine d'éternuer...
Je me mouche, me pince le nez, rien n'y fait, j'éternue. Et là, un "cloc" sourd se fait entendre à l'intérieur du thorax et une douleur genre "couteau planté"! Et merde, tout de suite, je pense à ma côté cassée qui aurait lâché...
Toubib, radio.
Le radiologue me rassure en me disant que la 8ème côte a juste la petite trace de fracture mais c'est tout, rien de grave donc. Je repasse chez la toubib (sans oublier ma carte de fidélité) car la douleur est quand même bien présente. Et là, elle me dit: "mais, ce n'est pas la 8ème que vous aviez cassée...". Elle vérifie avec les premières radios et effectivement, il s'agissait de la 9ème!
Alors voilà, après ces quelques lignes écrites debout, je repars m'allonger 15 jours devant la télé avec la doudoune, les moon boots et une couverture, histoire de ne pas attraper froid...
Après Roland Garros (tennis), c'est au tour du Dauphiné Libéré (cyclisme) et l'Euro (foot)... Je n'aurais jamais fait autant de sport devant la télé!

P.S.: et là, elle me fait bien rire la position allongée d'Anquetil! Ah non, c'est vrai, même quand je ris, ça fait mal!

05 juin 2008

Maître Jacques

Issu d'une génération qui rêvait devant les exploits de Bernard Hinault et autres Laurent Fignon, j'avoue personnellement avoir eu plus d'admiration devant les "seconds couteaux", les "rouleurs de l'ombre". Ceux capables d'emmener un sprint pendant 2km, qui sortaient seuls à "la borne", qui s'échappaient pendant 100km (voire plus) seuls ou encore qui gagnaient des CLM. Ceux là me faisaient (et me font encore) rêver. Les Thierry Marie, Jelle Nijdam, Viatcheslav Ekimov et autres Jacky Durand (ceux qui, comme Coyote, n'étaient pas nés peuvent cliquer sur les liens pour en savoir plus) ou plus récemment, des gars comme Jens Voigt, Fabian Cancellara, etc...
Pour leur abnégations, leur volonté mais aussi et avant tout (voir article précédent) pour leur position aérodynamique. Ceux là savaient que pour lutter contre le vent ou pour dépenser moins d'énergie, il fallait se coucher sur le vélo afin d'atteindre ses objectifs et aller (pas toujours!) au bout...
Toutefois, il faut avouer que bien avant la génération 80, un homme savait ces choses: Jacques Anquetil.
Né à quelques kilomètres de Rouen (tiens donc! Et en plus, un de ses entraîneurs habitait dans la rue de mes grands parents...), ses 68 victoires CLM (entre autres car il ne faudrait pas oublier non plus ses 5 Tours de France, son record de l'heure, etc...) dont 9 Grand Prix des Nations (en ayant toujours battu sa moyenne d'une édition sur l'autre!) ont forcé mon admiration. Sa position aussi...

La recherche du meilleur Cx (ses blocages de roues à l'horizontal par exemple...) et loin des études actuelles en soufflerie, il savait déjà... en Maître.
Même sans casque profilé ni roue pleine à l'arrière, c'est beau, non?.

Sans forcément me l'avoir avouer régulièrement, je sais que mon père lui vouait une formidable admiration. Héritage?
Une petite anecdote à ce sujet: quand mon père était au Bataillon de Joinville, un des entraîneurs (pas forcément le plus malin) lui dit un jour:
"Quand tu pédales, tu ressembles un peu à Anquetil (ce qui était plutôt flatteur)...".
Ce à quoi mon père répondit:
"Ah non! C'est lui qui pédale un peu comme moi!".
L'entraîneur, réflechissant quelques instants, conclut:

"Oui, peut être, tu as raison..."




04 juin 2008

Et si le gène de la position aéro existait?

C'est ce que je me suis demandé en voyant ces 2 photos...
A gauche, mon papa lors de la Finale CLM du "Maillot des Jeunes" en Normandie (l'équivalent de notre Trophée Midi Pyrénées) qu'il a remporté en 1963.
A droite, "quelques" années plus tard (44 pour être précis...), le fiston...

On a beau dire mais la tête baissée, on a quand même l'air d'un coureur, non?

P.S.: C'est mon papa qui, déjà très en avance sur la hauteur des chaussettes, a donné des idées à Armstrong... Pfff, quel copieur!