"J'ai choisi de vivre heureux parce que c'est bon pour la santé."

Voltaire


"Le plus fort n'est pas celui qui arrive le premier ; c'est celui qui profite le plus de ce qu'il fait."

Kilian Jornet



21 octobre 2010

Givré

Bon, c'est vrai, je reconnais que vu de l'extérieur, on peut trouver ça un peu dingo mais que voulez vous, j'aime ça.

Ce matin, la température était de 1°C dans la Vallée de la Save (ligne du haut sur mon compteur).
J'avais donc mis mon "habit de lumière" comme chaque jour où je pars en vélo vers le boulot. A 7h, il fait encore nuit et le soir au retour, il fera déjà nuit. Pas trop le choix.

J'aime pédaler et il en faut beaucoup pour m'arrêter. Alors, une température basse, du moment qu'il ne pleut pas, je m'en fiche un peu.

Ce n'est ni par snobisme ni par économie que je fais le trajet deux fois par semaine; c'est uniquement par plaisir.
Le plaisir d'être en contact avec la nature.
Elle est belle la nature qui nous entoure mais j'avoue que lorsque je suis pris dans un bouchon en voiture, j'ai du mal à savourer...

Pour illustrer ces propos, voici quelques photos prises aussi bien le matin que le soir...

Avant la pluie...
Matin...
Matin...

Matin...
Matin...
Soir...
Soir...
Voilà, je ne cherche pas à vous convaincre mais je voulais partager...

Et arrêtez de me souhaiter "bon courage!" quand je monte sur mon vélo; je n'en ai pas besoin. En fait, c'est quand je ne peux pas rouler que j'en ai le plus besoin...

P.S.: et si vous avez une méthode pour prendre des lièvres ou des chevreuils en photo, je suis preneur parce que là aussi, croiser un de ces animaux (aussi "banal" soit-il), ça a, pour moi, quelque chose de magique...

3 commentaires:

Franck Pélissier a dit…

Votre article résume avec assez du justesse ce que je ressens moi aussi lorsque j'enfourche ma bicyclette. Tout comme vous, c'est lorsque je suis "privé de vélo" que je me sens le plus malheureux !
A part ça, j'aime bien votre blog.
Bonne continuation.

Sylvain a dit…

Merci et je vous souhaite d'en profiter le plus longtemps possible...
Bonne route!

Renaud a dit…

Tu as de la chance de voir la nature quand tu vas au boulot... moi quand j'y vais à vélo, je me paie les bagnoles !!! Et ça parfois, c'est plus dangereux qu'un lièvre!!!
Mais le meilleur souvenir de sport alors que tout le monde dormait, c'est lorsque je m'entraînais pour Embrun à la Ramée... je suis rentré dans l'eau vers 6h... un moment magique qui me ferait presque pleurer rien qu'en y pensant... vive le sport !!