"J'ai choisi de vivre heureux parce que c'est bon pour la santé."

Voltaire



12 janvier 2014

Ça faisait longtemps...

Un beau dimanche de janvier comme on en aimerait plus souvent, tout s'annonçait bien pour une belle partie de manivelles.

Rendez-vous donné, David, Thierry, Laurent, Christian, Aurélien et Guillaume répondirent présents.

Tout allait bien pendant les 40 premiers kilomètres. Tout le monde discutaient et l'ambiance était bon enfant. Petit "coup de cul", je me mets debout et là, "crac !". 
"Tiens, c'est quoi qui fait crac ?" 
Pensant avoir déraillé car le vélo n'avançait plus, je pose le pied à terre et regarde de plus près la transmission. Rien.
Je remonte sur le vélo mais rien n'y fait ; dès que j'appuie sur la pédale, la roue arrière se met en travers et se bloque sur la base gauche. Je redescends du vélo et là, horreur, malheur, la sanction est sans appel, le cadre est cassé (presque) net. 

Ce n'est pas la première fois que je casse un cadre (la 5ème exactement : un Wilier, un Time, un Lapierre et un autre Time en 2010) mais un Cannondale, c'est suffisamment rare pour être signalé (voir le postscriptum).  Ça fait finalement plus de cadres cassés que de crevaisons en 7 ans...

Les copains de route sont gentils car ils disent que je suis trop fort. Perso, j'aurais pensé trop lourd. Quoiqu'il en soit, il faut trouver une solution pour rentrer.
Je desserre donc le frein arrière et me laisse pousser par mes compagnons de route (merci 1 !) jusqu'à ce que ma voiture assistance (merci 2, le retour !) vienne me chercher. Ça prouve, s'il en était encore besoin, que le vélo reste un sport d'équipe.
Quand on dit que le vélo est un sport d'équipe...

Voilà, il n'y a plus qu'à faire passer la garantie (d'où l'intérêt d'une garantie à vie) et en attendant, j'irais rouler demain matin.
Ben oui, j'ai mon Cannondale de cyclocross et c'est d'actualité puisque le championnat de France, c'est cet après midi...

PS : Le SAV de Cannondale, contacté le mardi, me demande de renvoyer le cadre pour une "autopsie" approfondie car c'est le premier à casser ainsi depuis le début de la commercialisation en 2012 !
En attendant, je reçois le nouveau cadre cette semaine, avant même de renvoyer le cadre cassé. Efficace, une fois de plus.

2 commentaires:

Guillaume a dit…

Ce n'est pas tous les jours que l'on voit Sylvain se faire pousser !

Sylvain Dengreville a dit…

Parce que tu es trop jeune ;-)