"J'ai choisi de vivre heureux parce que c'est bon pour la santé."

Voltaire


"Le plus fort n'est pas celui qui arrive le premier ; c'est celui qui profite le plus de ce qu'il fait."

Kilian Jornet



10 novembre 2007

C'est beau une pile la nuit!

Ca faisait quelques années que je souhaitais y participer mais la date correspondait toujours avec l'Assemblée Générale du club (prochain message à venir) et là, une semaine de décalage m'a permis de tenter une nouvelle expérience vététistique: le Vert Luisant, une rando VTT de nuit. Le plus facile était de trouver 4 compagnons de route (ou de chemin plutôt): Marc, le roi de la course d'orientation (plusieurs participations au "Dahu", épreuve similaire dans le Tarn, au programme 2008...) avec qui un road book se lit comme "Oui Oui et les 7 boules de Cristal", Francis et son GPS, Florent qui, même avec des crampons ne perd rien de ses watts et enfin, Muriel et sa bonne humeur, qui servira de "modérateur" à notre fougue (et évitera certainement de nous perdre, à vouloir rouler trop vite comme ces équipes qui nous ont doublé plusieurs fois!!!).

De gauche à droite: Marc, Muriel, moi (au milieu car un peu con sur les bords ;-)), Francis et Florent.

Préparatifs minutieux pour notre équipe (les Etin"selles"!) avec de l'éclairage à tous les étages: devant, derrière, sur les bras et la tête, alouette!
Marc avait apporté des "cornes de gazelles" lumineuses qui, fixées sur le casque, nous permettaient de ne pas nous confondre, d'une part avec les fraises des bois mais également, avec les 245 autres participants car dans la nuit, rien ne ressemble plus à un VTT perdu qu'un autre VTT perdu! Florent ressemblait un peu à Astérix, la potion magique en moins!.










L'image que je retiendrai, c'est le fait d'être sur un chemin en pleine nuit, en sachant très bien que l'on est sur le bon et que lorsque l'on regarde tout autour de nous, on apreçoit des petites lumières partout dans la forêt et dans tous les sens! Même, on en croise! C'est énOrme.
Toutefois, le VTT, ça reste le VTT et parfois, il arrive que dans certaines positions, on aperçoive mieux les étoiles...


3 choses essentielles quand même à retenir:


1- bien respecter toutes les consignes et rendre le road book dans l'état demandé:



2- ne pas rater le dernier ravito et sa soupe à l'oignon (y croutons!)...










3- et il n'y aura pas de photo... le ravitaillement, c'est aussi valable pour les voitures... Hein, Marc? ;-)

Une bonne nuit de rigolade et peut être qui sait, un nouveau créneau horaire à exploiter...

P.S.: Désolé Magoo, il n'y a ni Sportdéj ni Red Tonic!

1 commentaire:

Florent a dit…

Très bon petit résumé, c'était super cette petite randonnée, vraiment sympa.
A refaire quand tu veux et dès que l'on peut.
PS : j'ai creuvé sur la fin du parcours à en croire l'état du pneu à la fin... heureusement que ce n'était une creuvaison lente, car il ne faisait pas très chaud pour s'arrêter réparer.
A plus l'ami (Ricoré, ah non toi t'es sportdej...lol)